la traduction audiovisuelle – définition ET compétences demandées

La traduction audiovisuelle correspond à la traduction d’un document vidéo à partir de l’utilisation d’un logiciel de traduction numérique. Au niveau de l’audiovisuel, la fonction du traducteur est de réaliser le doublage et les sous-titrages de films, de séries ou de documentaires. Le traducteur doit respecter plusieurs éléments techniques comme la synchronisation du texte avec l’audio du fichier vidéo ou alors la vitesse de déroulement des sous-titres.

Cependant, ce type de traduction requiert plusieurs étapes avant de terminer la traduction du document.

Tout d’abord, il est nécessaire de voir et écouter le document que l’on souhaite adapter dans une autre langue. C’est pourquoi le traducteur audiovisuel est souvent spécialisé dans la langue dans laquelle il devra traduire le document afin de respecter la syntaxe de la langue et adapter correctement la traduction du document vidéo.

Ensuite, le traducteur doit transcrire le dialogue rencontrés dans le fichier et l’ajouter dans un programme de traduction assistée par ordinateur. Pour cela, le traducteur doit être capable d’utiliser différents types de logiciels informatiques pour éditer des fichiers audio ou vidéos et doit maitriser le programme de traduction exploité afin de respecter les normes requises par le logiciel. Comme par exemple, le nombre de caractères autorisés dans un sous-titres et le temps à respecter entre l’apparition et la disparition du dialogue placé en bas de l’écran.

Pour terminer, le traducteur audiovisuel doit utiliser les mêmes compétences que les autres traducteurs en général, c’est-à-dire savoir comprendre un texte, un dialogue et l’adapter dans une autre langue dans un programme informatique ou dans un document vidéo.

Définir la traduction audiovisuelle et les étapes de sa conception permettent alors de déterminer l’utilisation de plusieurs compétences apprises au long de la licence Langues Traduction et Médiation Interculturelle et le Master Langues Littératures Civilisations Étrangères et Régional, Études hispaniques: Une maitrise approfondie de la langue étudié dans ces formations, une réflexivité linguistique pour comprendre, écouter, lire et écrire un document audio ou vidéo et la capacité à analyser des sources cinématographiques pour adapter la culture de la langue source du document vers la langue utilisée pour la traduction.

Liens utiles sur la traduction audiovisuelle et la formation de l’Institution de Traducteurs, d’interprètes et de relations internationales (ITIRI) de la ville de Strasbourg.

https://itiri.unistra.fr/masters-traduction/traduction-audiovisuelle/

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/traducteur-interprete-traductrice-interprete



Citer ce billet
brandondecarvalho (2020, 2 février). la traduction audiovisuelle – définition ET compétences demandées. Dynamiques et pluralités culturelles. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r9ss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.